Occupation transitoire et projet urbain

Les Grands Voisins © YWC
Ateliers partagés aux Grands Voisins © YWC

En 2015, l’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul a été confié à des acteurs associatifs qui en ont fait un « quartier éphémère », remarquable à plus d’un titre. Parallèlement, la Ville de Paris préparait la création de la ZAC, en vue d’en confier l’aménagement à Paris & Métropole aménagement. Au moment où l’occupation temporaire du site atteint son terme contractuel, comment intégrer cet héritage au projet urbain ?

Les Grands Voisins, une expérience d’occupation transitoire hors normes

En 2014, lorsque l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul achève sa délocalisation, le foncier appartient à l’Établissement public foncier d’Île-de-France qui l’a acquis pour le compte de la Ville de Paris. Ces derniers y maintiennent l’association Aurore, installée sur place depuis 2011, qui va y conserver son centre d’hébergement d’urgence et développer son activité de lutte contre l’exclusion par l’accueil, le soin et le travail. Deux nouveaux partenaires rejoignent Aurore en 2015 pour construire un projet plus vaste : il s’agit de diversifier les usages temporaires du site et de l’ouvrir sur l’extérieur, en attendant le démarrage de l’opération d’aménagement. L’association Plateau Urbain va ainsi coordonner la remise en état des bâtiments et la sélection de porteurs de projets pour occuper les locaux. L’association Yes We Camp sera chargée de l’aménagement et la gestion des espaces communs ainsi que de l’animation du site.

Le site prend alors le nom de Grands Voisins. Le succès de l’aventure qui démarre en octobre 2015 pour « faire vivre un espace-temps précieux » est indéniable. L’intensité, la diversité et l’ouverture sont bien au rendez-vous, avec 600 personnes hébergées, 140 associations, entreprises ou artistes y exerçant leur activité1 et une fréquentation continue de riverains, actifs du quartier, Franciliens et autres publics français et étrangers intéressés par les structures de convivialité et les animations proposées.

L’expérience des Grands Voisins va bien au-delà d’une occupation temporaire telle qu’en connaissent de plus en plus souvent les friches en instance de mutation. Classiquement, les bâtiments sont confiés à des acteurs associatifs qui y organisent des événements artistiques ou festifs, dans l’intention de faire connaître le site, parfois de préfigurer un usage culturel futur, et de transférer la fonction de gardiennage sur l’occupant en contrepartie de la mise à disposition à titre gracieux. Ici, le travail conjugué des trois pilotes, Aurore, Plateau Urbain et Yes We Camp, dont il faut saluer le remarquable savoir-faire, a donné naissance à une réalité bien plus riche. D’abord parce que, chose exceptionnelle, la fonction d’hébergement est présente à part entière, ensuite parce que les activités pratiquées sur le site interagissent et créent les conditions de la rencontre, de la solidarité et de l’insertion dans une nouvelle économie locale.

La convention de mise à disposition précaire de l’ensemble du site signée entre Aurore et l’aménageur, a pris fin en décembre 2017. Elle a été renouvelée sur un périmètre resserré le long de l’avenue Denfert-Rochereau. Il s’agit dans cette deuxième phase de préfigurer les usages futurs et d’amorcer la transition vers le projet urbain. 

1. Soit près de 2000 personnes travaillant ou vivant sur place.

Documentation liée

  • Société

    Façons de Faire #1

    05.03.2018 Plaquettes 6.57 MB

  • Saint-Vincent-de-Paul

    Conférence "Faire Paris autrement"

    15.06.2018 Vidéos

  • Saint-Vincent-de-Paul

    Saint-Vincent-de-Paul, faire Paris autrement

    13.03.2018 Plaquettes 5.19 MB