Rapport
d'activité 2018

Changement
d’échelle !

Devenue société publique locale de la Ville de Paris et de la Métropole du Grand Paris, notre société s’appelle désormais Paris & Métropole Aménagement, signe manifeste d’un changement d’échelle. Son nouveau statut lui permet, sur un territoire élargi à la métropole, de mettre ses expertises multiples au service de l’innovation urbaine dans toutes ses dimensions auprès de ses actionnaires. En particulier, deux mandats d’étude nous ont permis de préparer le lancement de nouvelles opérations dans le secteur de Paris Nord-Est, où se joue une part importante du développement urbain parisien, dans une perspective éminemment métropolitaine. Sous l’impulsion de la mairie de Paris, qui fixe à ses projets de développement urbain des objectifs toujours plus ambitieux, nous continuons à défricher de nouveaux terrains d’innovation. En 2018, nous avons été fortement mobilisés sur l’élaboration de stratégies énergétiques alignées sur le nouveau Plan climat de Paris, sur le réemploi des matériaux, sur la co-conception des projets et sur l’encouragement des opérateurs immobiliers à concevoir un habitat adapté aux enjeux du 21e siècle.

Jean-François Danon
Directeur général
de Paris & Métropole Aménagement

Clichy-Batignolles
Paris 17e (2005-2021)

© Sergio Grazia
© Sergio Grazia
© Sergio Grazia
© Sergio Grazia
Construction de la MOdA-Maison des Avocats sur le parvis du Tribunal de Paris. © Sergio Grazia
Prolongement du Tramway T3b de la Porte de la Chapelle à la Porte d'Asnières. © Sergio Grazia
Place Françoise Dorin, les commerces s'installent. © Sergio Grazia
© Sergio Grazia
Présentation du projet CoRDEES aux habitants lors de la Journée Portes Ouvertes du 23 septembre 2018. © Eric Facon, Signatures

Les secteurs Est et Ouest de l’éco-quartier sont proches de l’achèvement. Au nord, après la mise en service du tribunal de Paris, les travaux se poursuivent autour de l’avenue de la Porte de Clichy.

Principaux événements

Rue Rostropovitch : 2000 habitants et 1600 salariés supplémentaires

Trois nouvelles entreprises, Générale de Santé, OVH et AXA, se sont installées à Clichy-Batignolles, tandis que près de 1000 logements et plus de 300 chambres d’étudiants, jeunes travailleurs et travailleurs migrants ont été livrés, de même qu’un groupe scolaire et un gymnase. Habitants et salariés ont vu arriver de nouveaux commerces, dont les moyennes surfaces Carrefour Market, Leroy Merlin l’Appart et Decathlon City, ainsi que le cinéma de sept salles Les 7 Batignolles. La mairie de Paris a engagé les travaux de la dernière tranche du parc Martin Luther King. Le secteur ouest est ouvert à la circulation générale depuis avril 2018. Les dernières livraisons de bâtiments et ouvertures de commerces et équipements publics de ce secteur sont prévues en 2019.


Gouvernance énergétique du quartier : déjà cinq lots équipés de capteurs

Grâce à l’instrumentation de 1100 premiers logements, les partenaires du projet CoRDEES (Co-responsibility in district energy efficiency and sustainability) ont analysé de premières données sur le fonctionnement énergétique du secteur Ouest de l’éco-quartier et enrichi le diagnostic sur le réseau de chaleur. Depuis septembre 2018, les habitants peuvent bénéficier d’un accompagnement personnalisé aux économies d’énergie. L’objectif en 2019 est d’achever l’instrumentation et de concrétiser des partenariats avec les copropriétés et les gestionnaires pour le suivi des performances énergétiques des immeubles.


La voie est libre pour l’aménagement de l’avenue de la Porte de Clichy

Dans la partie Nord du quartier, l'événement majeur de l’année 2018 a été la mise en service du tribunal de Paris. Tout proche, l’immeuble de bureaux d’Icade (N4) a également été livré. La fin d’activité de la station de lavage située sous le boulevard périphérique a permis de lancer l’aménagement de l’avenue de la Porte de Clichy début 2019.

L’année 2019 verra les livraisons du parking pour autocars, du centre de tri des déchets et de la Maison de l’Ordre des Avocats.


Le dernier lot de logements livré à l’est

Les derniers 51 logements du secteur Est de l’opération ont été livrés et l'aménagement de la rue Bernard Buffet sera achevé en 2019.

Saint-Vincent-de-Paul
Paris 14e (2016-2023)

Batiment Lelong. © Clément Guillaume
Amphithéatre conservé dans le bâtiment Lelong. © Catherine Griss
Saison 2 des Grands Voisins, ouverture du restaurant de l'Oratoire. © Yes We Camp
Bâtiment de l'Oratoire. © Patricia Lecomte
Cour de l'Oratoire. © Catherine Griss
Façade Denfert, bâtiment Robin. © Clément Guillaume
Sélection d'un panel de futurs locataires pour deux programmes d'habitat social collaboratif. © RIVP
Espace d'information sur le futur quartier dans le restaurant de l'Oratoire. © YesWeCamp
Les Petites Conférences de Saint Vincent de Paul. © AVDLV

Cette opération a connu de nombreuses avancées en 2018 : le choix d’une stratégie énergétique et environnementale, la co-conception d’un projet innovant d’équipement public mutualisé, le lancement des premières commercialisations et les premières déconstructions accompagnées d’une nouvelle phase d’occupation temporaire.

Principaux événements

Ajustement du projet d’aménagement

Le projet d’aménagement a fait l’objet de quelques adaptations. En particulier, il a été décidé de conserver le bâtiment de la Lingerie, ainsi qu’un cèdre remarquable au sein de la cour Lelong, conduisant à réajuster à la marge la programmation de l’opération. Les études géotechniques, structurelles et de pollution des sols ont permis de vérifier la faisabilité des programmes. Les grandes orientations d’aménagement de l’espace public ayant été validées en 2018 (études préliminaires), les études d’avant-projet seront menées en 2019 dans un calendrier cohérent avec la commercialisation des lots immobiliers.


Bâtiment Pinard : programmation de l’équipement public mutualisé et lancement du dialogue compétitif de maîtrise d’œuvre

Dans l’ancienne maternité Pinard, P&Ma a conçu, en étroite collaboration avec les différents services concernés à la mairie de Paris, la programmation d’un équipement public qui réunira une crèche, une école et un gymnase. Le projet mutualise les espaces et hybride les fonctions, en permettant l’ouverture du lieu au public et l’optimisation des coûts de gestion. Trois groupements de maîtrise d’œuvre ont été retenus pour un dialogue compétitif en vue d’un accord cadre pour la transformation du bâtiment Pinard. L'attributaire de l'accord-cadre sera désigné début 2020.


Poursuite de la réflexion sur les «socles actifs»

P&Ma a poursuivi sa réflexion sur le modèle économique qui permettra d’offrir un tremplin immobilier à de jeunes entreprises dans les socles (dits «actifs») des bâtiments. Il s’agit de pérenniser la dynamique lancée par les Grands Voisins en phase transitoire, en proposant des loyers différenciés et des conditions d’incubation ou de développement favorables à un écosystème d’entreprises relevant notamment de l’économie sociale et solidaire, de la création ou de l’artisanat.


Nouvelle étape de développement du BIM & CIM

La modélisation multi-échelle du projet, portant sur les bâtiments (BIM : building information modelling) mais aussi les espaces publics, les infrastructures et l’environnement du quartier (CIM : city information modelling), s’est poursuivie sur les bases édifiées en 2017 avec le concours du CSTB. Un AMO sera désigné en 2019 pour assurer le suivi et l’évaluation de la démarche. La collaboration avec le CSTB se poursuit dans le cadre nouveau d’une convention de recherche, portant notamment sur les fonctionnalités liées à la concertation et à la vérification automatique des maquettes numériques.


Définition de la stratégie environnementale

Les études environnementales – énergie, eau, biodiversité et mobilités – sont pour la plupart achevées, avec l’objectif de préfigurer un quartier neutre en carbone mais aussi «zéro déchet et zéro rejet». Les prescriptions correspondantes ont été intégrées aux différents cahiers des charges transmis aux maîtrises d’ouvrage et maîtrises d’œuvre des programmes. Leur déclinaison dans l’aménagement des espaces publics de la ZAC s’amorce avec l’élaboration de l’AVP. Un AMO sera désigné en 2019 pour assurer le suivi de l’ensemble des prescriptions environnementales.


Choix d’une solution de production locale d’énergie renouvelable

L’étude énergétique a permis de faire le choix de l’énergie renouvelable utilisée pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire du quartier. Le procédé retenu est la récupération de la chaleur du réseau d’eau brute passant en périphérie du site, qui transporte de l’eau de la Seine à une température relativement constante de 15°C (pour le lavage des voiries ou l’arrosage des espaces verts). Le réseau de chauffage urbain existant procurera une chaleur d’appoint lors des pointes de consommation hivernales. Les études de faisabilité et de montage se poursuivront en 2019.


Premières déconstructions avec dispositif de réemploi des matériaux

Deux premiers bâtiments ont été déconstruits en 2018, ces chantiers ayant permis de tester un dispositif de dépose sélective des matériaux récupérables. Une action similaire est menée depuis février 2019 sur la déconstruction du bâtiment Lepage. P&Ma se donnera d’ici la fin de l’année une stratégie de réemploi à l’échelle de la ZAC, dans laquelle les maîtres d’ouvrage des différents projets seront impliqués. L’année 2019 permettra en outre de préparer l’organisation des chantiers de construction à engager à partir de mi 2021.


Démarrage d’une nouvelle occupation temporaire en phase chantier

P&Ma a signé avec Les Grands Voisins, représentés par l’association Aurore, une nouvelle convention de mise à disposition temporaire de plusieurs bâtiments jusqu’au 30 juin 2020. Les 10 000 m² de locaux confiés seront consacrés à l’artisanat et l’économie sociale et solidaire, l’hébergement d’urgence, l’animation et la gestion des espaces extérieurs.


Lancement de la commercialisation du lot Lelong

P&Ma a lancé la commercialisation des charges foncières du lot Lelong (11 400 m2 de logements privés et sociaux). Le cahier des charges de cession impose une qualité environnementale exemplaire et une conception renouvelée des logements, qui s’appuie sur des modalités de commercialisation puis de gestion participative et intègre des espaces partagés. Quatre équipes ont été retenues (Urban Coop avec Paris Habitat, Vinci Immobilier et Redman avec I3f, Bouygues Immobilier et Demathieu & Bard avec Batigère et enfin Quartus avec Habitat & Humanisme). Les étapes suivantes, en 2019, sont la sélection de leurs maîtres d’œuvre, ainsi que l’organisation d’ateliers d’approfondissement avec chacune des équipes. Le choix du projet lauréat est prévu fin 2019.

Trois nouvelles consultations seront lancées en 2019 (les lots Denfert, Robin et Oratoire et Lepage), portant sur des programmes de logement (dont un en habitat participatif), un équipement privé d’intérêt général dédié à la création, des surfaces d’activité, dans des constructions pour partie neuves et pour partie réhabilitées.


Désignation des bailleurs sociaux pour les lots Petit et Chaufferie

Paris Habitat et la RIVP ont été désignés par la mairie de Paris pour réaliser respectivement les lots Petit et Chaufferie, soit environ 26 000 m2. Outre des logements sociaux et intermédiaires, ces lots comprennent un centre d’hébergement d’urgence, une maison relais, des locaux municipaux et des locaux d’activité. Les bailleurs ont lancé leur concours de maîtrise d’œuvre début 2019 et sélectionné un panel de 40 futurs locataires qui seront associés à la conception des programmes.


Déploiement de la stratégie de communication et de participation

P&Ma a défini la stratégie de communication de l’opération et créé de nombreux supports imprimés et numériques (plaquettes, blog…), organisé plusieurs événements (réunion publique, conférence de presse…) et lancé un cycle de «petites conférences» destinées à un large public. L’ouverture d’un espace d’information et une maquette au 250e sont prévues en 2019, ainsi que le déploiement d’une communication d’accompagnement des chantiers.

Parallèlement, les premiers ateliers participatifs ont permis d’élaborer une contribution citoyenne au cahier des charges de la consultation de maîtrise d’œuvre pour la conception de l’équipement public. Les habitants seront associés en 2019 au choix des différents projets.

Porte Pouchet
Paris 17e (2005-2020)

Equipement sportif, foot à 5 sous le périphérique
Lancement du dernier programme de logement, Lot 1.3. MO AFL. © Lambert Lénack
Perspective du futur Centre social Pouchet. © MCBAD
Préfourriere. © GAIA

Les chantiers de la place Pouchet et du centre social ont démarré, ainsi que la réalisation du dernier immeuble de logements. La société Canon s’est installée dans ses nouveaux bureaux.

Principaux événements

Espaces publics : nouvelles livraisons et démarrage des chantiers de la place Pouchet et du centre social

P&Ma a poursuivi la livraison des espaces publics de la ZAC, notamment le boulevard Bois Le Prêtre requalifié, la voie nouvelle Sud et le mail planté. Sur la future place Pouchet, les travaux de terrassement et de dépollution ont commencé, tandis que le chantier du centre social a été engagé par la démolition de l’ancienne pré-fourrière et la réalisation des fondations.


Animation de la place Pouchet : de nouvelles avancées

La conception des jeux pour enfants de la place Pouchet a fait l’objet d’un dialogue compétitif entre trois entreprises spécialisées, en vue d’un choix en 2019. Sous le viaduc du Périphérique, l’implantation de quatre terrains de « foot à cinq » accompagnés d’un espace de services et d’animation gérés par la société le Five, a été validé et sera intégré au projet d’aménagement. P&Ma organisera en 2019 des actions de concertation autour du projet de jeux pour enfants et d'habillage des palissades de chantier.


Livraison d’un immeuble de bureaux et mise en chantier du dernier programme de logements

La société Canon s’est installée dans le bâtiment tertiaire (lot 4.2), livré en septembre 2018. Des commerces ont également ouvert au rez-de-chaussée de l’immeuble voisin (4.1). L’association Foncière Logement, propriétaire du foncier du lot 1.3 depuis août 2018, a engagé en fin d’année la construction de son bâtiment de 5000 m2 qui accueillera des logements sociaux en PLS et des commerces, dont une moyenne surface alimentaire.

Paul Meurice
Paris 20e (2012-2020)

Livraison de l'immeuble de bureau View, architecte Baumschlager Eberle, Nexity CA Immobilier. © Sergio Grazia
Perspective de l'immeuble E1. © LA Architecture, Giboire architecture
Perspective de l'immeuble E2, logements sociaux et crèche. Réalisé par Elogie Siemp. © Nicolas Lombardi architecure
Rue Paul Meurice - Immeuble de bureaux View, architecte Baumschlager Eberle, Nexity CA Immobilier. Foyer jeunes travailleurs - Centre d’hébergement d’urgence ©Sergio Grazia

Dans cette opération en voie d’achèvement, P&Ma a commercialisé le dernier lot de logements en s’attachant à promouvoir de nouveaux modes d’habiter.

Principaux événements

Deux immeubles livrés, trois autres en chantier

L’immeuble de bureaux View et l’hôtel d’entreprises Eastway ont été livrés en 2018. La Direction de la Propreté et de l’Eau de la Ville de Paris a pu se réinstaller dans de nouveaux locaux, libérant ainsi la dernière emprise constructible du site. P&Ma a achevé l’aménagement de la rue Paul Meurice. En chantier tout au long de l’année, trois lots de logements ou d’hébergements sociaux (D1, D2 et D3), construits respectivement par la RIVP, Paris Habitat et Élogie, s’achèveront en 2019.


Attribution des deux derniers lots de charge foncière

Les deux derniers lots de l’opération ont été attribués : le premier (E1) au promoteur Giboire associé à LA architecture, suite à une consultation portant sur des logements en accession, avec des attentes particulièrement fortes sur les aspects environnementaux, programmatiques et architecturaux ; le second (E2) au bailleur Elogie Siemp, pour des logements sociaux et une crèche municipale. Le concours de maîtrise d’œuvre du lot E2 a été remporté par Nicolas Lombardi architecture. Les projets ont fait l’objet d’un atelier de mise en cohérence piloté par l’aménageur. Les dépôts de permis de construire sont attendus pour 2019.

Chapelle Charbon
Paris 18e (2018-2025)

Site avant les déconstructions des halles. © Sergio Grazia
Site avant les déconstructions des halles. © Sergio Grazia
Site avant les déconstructions des halles. © Sergio Grazia
Déconstruction des halles. © Pierre-Yves Brunaud
Déconstruction des halles. © Pierre-Yves Brunaud
Déconstruction des halles. © Pierre-Yves Brunaud

P&Ma, désormais concessionnaire de l’aménagement de cette nouvelle ZAC, a engagé les premières libérations foncières.

Principaux événements

Du mandat d’étude à la concession d’aménagement

A la suite du mandat d’étude confié à P&Ma, la mairie de Paris lui a concédé la réalisation de la première phase de la ZAC Chapelle Charbon, approuvant également les dossiers de création et de réalisation. Cette ZAC concerne 8,4 ha de foncier ferroviaire ou propriété de la Ville de Paris pour 35 000 m2 de SDP.


Libérations foncières engagées

Après libération des locaux et achèvement des travaux de dépose des équipements ferroviaires, deux actes d’acquisition ont été signés entre P&Ma et respectivement SNCF Réseau et SNCF Mobilité, permettant à l’aménageur de lancer la démolition des deux entrepôts restants. Au premier trimestre 2019, après confortation des sols, l’emprise destinée au parc a pu être cédée à la Ville de Paris, qui en est le maître d’ouvrage (paysagiste : Laverne).


Lancement de la consultation de maîtrise d’œuvre

En décembre 2018, P&Ma a lancé le processus de consultation qui conduira à la sélection, mi-2019, de son équipe de maîtrise d’œuvre urbaine, paysagère et collaborative. Celle-ci développera le projet urbain esquissé par l’agence Leclercq dans son plan guide à l’échelle du grand secteur de projet Paris Nord-Est. P&Ma s’entourera de différents experts dont un AMO «quartier bas carbone».

Gare des Mines Fillettes
Paris 18e (2019-2030)

P&Ma est depuis mars 2018 titulaire d’un mandat d’étude portant sur le secteur Gare des Mines Fillettes, entre les portes de la Chapelle et d’Aubervilliers, soit environ 20 ha de part et d’autre du boulevard périphérique, au nord de l’opération Chapelle Charbon.

Principaux événements

Réalisation des études préalables à l’aménagement

Conformément à son mandat, P&Ma a piloté l’étude d’impact environnemental et ses différentes études connexes. Achevées en février 2019, elles ont permis de saisir l’autorité environnementale sur l’ensemble du projet.

La mairie de Paris concédera à P&Ma l’aménagement du secteur Gare des Mines Fillettes courant 2019, en vue de la réalisation de 130 000 m2 SDP (hors programme Aréna II).

Paris & Métropole
Aménagement

Principaux événements

Extension de l’objet social de la société

Les statuts de la société et son actionnariat ont été modifiés le 7 novembre 2018. La SPLA Paris Batignolles Aménagement a été transformée en SPL. La Métropole du Grand Paris y est entrée à hauteur de 10 % du capital, d’où sa nouvelle dénomination de Paris & Métropole Aménagement.

Ces changements ont élargi son objet social au-delà des seules concessions d’aménagement et étendu son champ d’intervention à l’ensemble du territoire de la Métropole du Grand Paris.

Arrivée d’Adeline Chambe, directrice de l’aménagement

Après un parcours commencé à Euralille, puis à l’EPA de Paris Saclay et enfin au cabinet de l’adjoint à la maire de Paris chargé de l’urbanisme, Adeline Chambe a rejoint la société pour prendre la direction de l’aménagement et d’une équipe composée de huit personnes. Ghislain Mercier est venu renforcer l’équipe pour constituer un pôle Ville durable et nouveaux services.

Nouvelles démarches d’innovation

P&Ma a poursuivi ses efforts d’innovation par l’introduction de deux nouveaux «standards» d’exigence opposables aux opérateurs immobiliers.
Les prescriptions environnementales visent désormais le Triple Zéro : zéro carbone, zéro déchet, zéro rejet. Elles traduisent notamment l’adhésion de P&Ma à la charte Paris Action Climat de la Ville de Paris (2018).
Pour les programmes résidentiels, P&Ma a ajouté à ses grilles de sélection des opérateurs le critère des «nouveaux modes d’habiter». Il s’agit de promouvoir une conception adaptée à l’évolution des modes de vie, enrichie d’espaces et de services partagés, favorisant le lien social et des comportements collectifs et individuels responsables vis-à-vis de l’environnement.

D’autres démarches déjà engagées se poursuivent, tels le projet CoRDEES, pour la gouvernance énergétique de l’éco-quartier Clichy-Batignolles, l’occupation transitoire de Saint-Vincent de Paul avec Les Grands Voisins ou encore la modélisation BIM & CIM de ce même quartier.

Passage à une communication
multi-opération

Initialement missionnée sur le seul projet Clichy-Batignolles, la société fait évoluer sa communication pour accompagner sa transformation en SPL multi-opération et sa nouvelle identité (nouveau nom / nouvelle signature).

Une gamme d’outils récurrents – plaquettes, newsletters …– se met en place, sous la bannière d’une charte éditoriale et graphique «société» déclinable par opération et d’un nouveau portail web, mis en ligne en 2018, qui présente de manière homogène toutes les opérations de P&Ma.

Lancement de la publication Façons de Faire

À l’occasion du MIPIM 2018, P&Ma a lancé le premier numéro de Façons de Faire, une publication destinée aux acteurs de l’aménagement. Façons de Faire présente des retours d’expérience sur les démarches innovantes mises en œuvre par la société dans ses différentes opérations. Par ce témoignage, la SPL entend aussi partager ses réflexions sur le métier d’aménageur, qui connaît aujourd’hui une évolution rapide.

Charte de déontologie

P&Ma s’est donné une charte de déontologie. Elle rappelle les droits et libertés fondamentales des salariés et définit les principes d’intégrité et de transparence à respecter par eux dans l’exercice de leurs missions. Un déontologue, membre du personnel, est chargé de veiller à sa bonne application.

Chiffres clés

  • concessions d’aménagement représentant 649 000 m2 de plancher
  • nouveau mandat d’étude pour une opération de
    130 000 m2 de surface potentielle
  • Au 31/12/2018, P&Ma employait 25 personnes, dont 17 femmes et
    8 hommes
  • + de 140 marchés de prestations et de travaux en cours
  • logements livrés en 2018
  • 10 000 m2 de bureaux livrés en 2018
  • nouveaux sites web : Paris et Métropole Aménagement et le projet Saint-Vincent-de-Paul
  • Une photothèque en ligne pour découvrir plus de 1000 photos de nos différentes opérations
  • 120 délégations soit 2400 personnes accueillies dans nos espaces d’information

Publications
et communiqués

Clichy-Batignolles

Saint-Vincent-de-Paul

Paul Meurice

Documents (PDF)

Chapelle Charbon

Documents (PDF)

Société

Documents (PDF)

Crédits

Coordination éditoriale
Direction de la communication
de Paris & Métropole aménagement
Conception graphique
Designers Unit :
Lucie Pindat + Coralie Milière
Rédaction
Jeanne Bazard
Développements et intégration
ecedi