Clichy-Batignolles (Paris 17e)

Une nouvelle qualité urbaine pour le nord ouest parisien
Clichy-Batignolles © Sergio Grazia
Le secteur ouest de Clichy-Batignolles avec le parc Martin Luther King © Sergio Grazia
Le secteur est de Clichy-Batignolles avec le parc Martin Luther King © Sergio Grazia
La palette de couleurs du parc Martin Luther King à l'automne © Sergio Grazia
Tribunal de Paris. © Sergio Grazia
Le lot o1 sur la rue Cardinet © Sergio Grazia
Le secteur ouest de Clichy-Batignolles avec le parc Martin Luther King © Sergio Grazia

Sur 54 hectares dans le 17e arrondissement de Paris, le projet Clichy-Batignolles est de par son ampleur et ses ambitions, l’un des plus grands projets urbains en cours sur le territoire parisien. 

Comme nombre de grandes opérations récentes, Clichy-Batignolles investit une emprise foncière historiquement occupée par des activités logistiques et fortement marquée par la présence d’infrastructures de transport : le faisceau ferroviaire Saint-Lazare et le boulevard périphérique. L’un des enjeux du projet est donc la formation d’un tissu urbain dense dans un environnement contraint, et la création de continuités urbaines entre des quartiers longtemps séparés par cette enclave ferroviaire, afin de créer les conditions d’une production importante de logements, dans un quartier résolument mixte et agréable à vivre. Ainsi, le quartier s’organise autour d’un parc de 10 ha, le Parc Martin Luther King, très accessible et traversant, qui compte déjà parmi les grands parcs parisiens. Au nord du site, la fracture du Périphérique s’estompe au profit d’une nouvelle centralité métropolitaine qui émerge autour du bâtiment emblématique de 160 m de haut conçu par l’architecte Renzo Piano pour le Tribunal de Paris.

À terme, le quartier accueillera 7 500 habitants et 12 700 emplois. Il bénéficiera d’une excellente desserte en transports en commun, assurée par deux lignes de métro, dont l’extension de la ligne 14 dans le cadre du Grand Paris Express, deux lignes de trains régionaux et une ligne de tramway. Lancé en 2002 par la Ville de Paris, le projet est aujourd’hui largement réalisé. Une première tranche du parc a été livrée dès 2007. Plus de 4 000 habitants vivent déjà dans ce nouveau quartier qui accueillent également près de 3 000 salariés et les derniers chantiers se succèdent désormais à un rythme soutenu jusqu’à l’achèvement complet du projet à l’horizon 2023.

La conception urbaine et paysagère du projet a été assurée par l’architecte urbaniste François Grether, Grand Prix de l’Urbanisme 2012, la paysagiste Jacqueline Osty et le bureau d’études technique OGI.

Maison du projet :

155 bis rue Cardinet, 75017 Paris

 

Horaires :

Fermée jusqu'à nouvel ordre

Concepteurs du projet :

François Grether (architecte-urbaniste coordonateur), Jacqueline Osty (paysagiste), OGI (bureau d’études)

Avant / Après

Actualités

  • Clichy-Batignolles actualité

    Clichy-Batignolles a été labellisé EcoQuartier (Etape 4) par le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales.

  • Clichy-Batignolles actualité

    100 ans après la démolition des fortifications, des vestiges de l'enceinte sont encore visibles, à Bercy près de l'échangeur et à Clichy-Batignolles, à côté du nouveau Tribunal de Paris et dans le jardin Claire-Motte.

  • Clichy-Batignolles info chantier

    Autour du Tribunal de Paris, la Porte de Clichy achève sa mue.

Calendrier et programme

Equipements remarquables
Parc 10 ha

Pôle judiciaire

Tribunal de Paris
Direction Régionale de la Police Judiciaire
Maison des Avocats
Cité du Théâtre Odéon – Théâtre de l’Europe
Comédie Française
Conservatoire National d'Arts Dramatiques
Pôle loisirs  Cinéma de 7 salles
Centre Paris Anim'
Transports
Existants Métro lignes M13, M2, M3
RER C
Transilien ligne L
Tramway T3b
A venir Métro ligne 14 prolongée (2020)
Immobilier
Logements (200,000 m²) 3 400 logements
50% de logements sociaux
30% de logements en accession
20% de logements intermédiaires
Bureaux 140 000 m²
Commerces et services 31 000 m²
Equipements publics

38 000 m²
3 crèches
1 halte-garderie
3 groupes scolaires
1 centre PMI
1 collège
2 gymnases
1 centre d'animation
1 école maternelle

Points forts du projet

Une référence de développement urbain durable

La Ville de Paris a voulu faire de Clichy-Batignolles un modèle de développement urbain durable, concrétisant notamment dans ce projet ses ambitions en matière de mixité fonctionnelle et sociale, de sobriété énergétique, de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de biodiversité. La collecte pneumatique des déchets qui limite la circulation des bennes de ramassage, est en service depuis 2013. Le réseau de chaleur est alimenté par géothermie dans l’Albien et près de 35 ha de panneaux photovoltaïques sont déployés sur l’opération. Elle accueille le premier smart grid parisien, le projet CoRDEES (Co-responsability in District Energy Efficiency & Sustainability) financé par l'Union Européenne. 

Les objectifs énergétiques du quartier :

  • Réduction des besoins de chauffage à 15 kwh / m2 / an
  • Consommation des bâtiments inférieure à 50 Kwh / m2 / an en énergie primaire
  • Production électrique photovoltaïque autour de 4 500 MWH / an

Téléchargez la plaquette

2016
Lauréat de l’appel à projets urbains innovants de l’Union Européenne pour la réalisation du premier smart grid parisien 
Lire le retour d'expérience 
Consulter le site CoRDEES 

2016
Lauréat du Grand Prix « Ville durable » du concours international «Green Building & City Solutions Awards» décerné par le réseau professionnel Construction 21 

2017
Trophée «Adaptation au changement climatique & territoires» décerné par l’ADEME

2020
Labellisation EcoQuartier - étape 4 par le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales.

Démarches environnementales

L’écoquartier Clichy-Batignolles est un modèle de développement urbain durable. Il met en œuvre les objectifs de la Ville de Paris en matière de mixité fonctionnelle et sociale, de sobriété énergétique, de réduction des gaz à effet de serre, de biodiversité et de gestion de l’eau.

  • L’isolation et la conception bioclimatique des immeubles limitent les besoins en chauffage à 15 kWh/m²/an, (équivalent au label allemand Passiv Haus), ainsi que la climatisation dans les bureaux.

  • Géothermie : La production de chaleur pour le chauffage et l’eau chaude, est assurée à 85% par la géothermie. Cela permet d’économiser 4 000 tonnes de CO²/an, équivalent au chauffage de 3 000 appartements. 

    Electricité photovoltaïque : 35 000 m² de panneaux photovoltaïques sur les toitures des immeubles couvrent 40% des consommations électriques du quartier.

    Lire le mémo Eco-quartier

  • La large place faite au végétal répond à des enjeux environnementaux majeurs en milieu urbain. Dans le parc, les cœurs d’îlots, en toitures, les espaces végétalisés : 
    • Offrent des paysages agréables et multiplient les lieux de détentes dans la ville dense 
    • Forment des relais écologiques pour les espèces 
    • Contribuent à la gestion naturelle des eaux de pluie par leur infiltration dans la terre plutôt que leur rejet à l’égout 
    • Préservent la fraîcheur en été grâce au phénomène d’évapotranspiration des végétaux

  • Avec 500 essences différentes et la variété de ses milieux, le parc Martin Luther King est un havre de biodiversité. Sa superficie, l’omniprésence de l’eau et l’évapotranspiration des végétaux en font un véritable climatiseur urbain. Un fossé humide participe à la gestion naturelle des eaux de pluie. Un bassin biotope où sont récupérées et traitées naturellement les eaux de pluie, couvre 40 % de l’arrosage du parc. Des brumisateurs contribuent à rafraîchir l’atmosphère en été.

    Lire le mémo sur le parc

  • L’organisation du quartier limite la circulation des véhicules individuels Un hub de transports en commun dessert le nouveau quartier (deux lignes de métro, six lignes de bus, une ligne de tramway, de transilien et de RER). Les modes de déplacement doux sont partout facilités, par la présence d’un grand parc traversant qui relie les quartiers, de nouvelles voies en zone 30, et un stationnement maîtrisé. 

  • Une collecte pneumatique des déchets silencieuse et propre, permet de supprimer les bennes de ramassage.

    Des fonctions productives et logistiques, nécessaires au fonctionnement de la ville (tri des déchets, production de béton, fret) sont maintenues dans Paris et implantés au plus près du Périphérique et du chemin de fer qui assurent leur desserte. Les derniers km sont assurés par des véhicules électriques. A elle seule, la desserte ferroviaire de la centrale à béton évite 10 000 rotations de camions/an.

    Lire le mémo Eco-quartier

Carte interactive

Porte de Clichy - immersion 3D

Documentation liée

  • Clichy-Batignolles

    Plaquette Clichy-Batignolles

    26.06.2020 Editions 5.27 Mo

  • Clichy-Batignolles

    Dossier de Presse - Quartier Durable

    06.02.2020 Editions 7.13 Mo

  • Clichy-Batignolles

    CoRDEES, retour d'expérience

    04.10.2019 Plaquettes professionnelles 12.22 Mo

  • Clichy-Batignolles

    L'aménagement de l'écoquartier s'achève à l'ouest

    01.07.2019 Vidéos

  • Clichy-Batignolles

    Mémo Transports et Mobilités (2019)

    28.05.2019 Editions 1.55 Mo

  • Clichy-Batignolles

    Hors-série AA' - Février 2019

    24.02.2019 Plaquettes professionnelles 6.88 Mo

  • Clichy-Batignolles

    Mémo Parc Martin Luther King (2019)

    20.05.2019 Editions 7.8 Mo

  • Clichy-Batignolles

    Lauréat du Grand Prix "Ville durable"

    02.12.2016 Vidéos

  • Clichy-Batignolles

    Le projet CoRDEES présenté aux habitants

    11.12.2018 Vidéos