Saint-Vincent-de-Paul (Paris 14e)

Faire Paris Autrement, un programme mixte, incarné, ouvert à tous.
Les Grands Voisins, lançement de la saison 2. © Patricia Lecomte
Façade du bâtiment Lelong. © Clément Guillaume
© Clément Guillaume
© Credit
Fresque mural de présentation du projet sur la façade de l’avenue Denfert Rochereau – Paris © Yes We Camp

La Ville de Paris a engagé la reconversion de l’ancien hôpital Saint Vincent de Paul libéré de ses activités hospitalières depuis 2012. Sur les 3,4 ha de l’enclos historique, l’objectif est de produire un quartier sobre et inclusif par un "aménagement raisonné" et respectueux de l’histoire du site : la qualité de son patrimoine, la mémoire de l’hôpital, les valeurs portées par une occupation transitoire dense et inventive qui a révélé le lieu à de nombreux parisiens. Ces préexistences, conjuguées aux nouveaux paradigmes de l’aménagement parisien qui valorisent les initiatives citoyennes, les innovations d’usage et l’excellence environnementale, sont au cœur d’un renouvellement des pratiques de Paris & Métropole aménagement pour lequel Saint-Vincent-de-Paul fait figure de projet laboratoire.

Les exigences environnementales

Le projet respecte l’ensemble des documents cadre de la Ville de Paris. Il vise à la fois une réduction maximale de l’empreinte carbone et le développement de l’économie circulaire depuis la conception du projet, à sa réalisation et tout au long de la vie du quartier. L’objectif « zéro carbone, zéro déchet, zéro rejet » se traduit par un urbanisme de la sobriété qui associe réinvestissement du bâti, réemploi des matériaux, refertilisations des sols, maîtrise des consommations énergétiques et utilisation d’énergies renouvelables. 
 

Espace d'information :

L’Oratoire, 74, avenue Denfert Rochereau, 75014 Paris

Actualités

  • Saint-Vincent-de-Paul événement

    23.06.2020

    Visio-conférence de restitution : présentation du projet lauréat et rencontre avec les équipes de concepteurs

  • Saint-Vincent-de-Paul actualité

    La commission finale du dialogue compétitif pour la réhabilitation de l’ancienne maternité Pinard en équipement public (crèche, école, gymnase), réunissant les élus de la Ville de Paris et Paris & Métropole Aménagement, a retenu le projet de l’équipe menée par Chartier Dalix Architectes.

  • Saint-Vincent-de-Paul actualité

    Paris Habitat et la RIVP ont désigné les lauréats des lots Chaufferie et Petit ainsi que l’équipe d’assistance à maîtrise d’usage qui les accompagnera dans la démarche de conception participative avec les futurs locataires.

Contexte urbain

Le futur quartier Saint-Vincent-de-Paul prend place dans un site multiséculaire, ancien noviciat successivement transformé en hospice des enfants trouvés, puis hôpital infantile et maternité. Il se situe à équidistance des pôles de transport Denfert Rochereau et Port Royal. Il bénéficie d’un cadre exceptionnel, en plein cœur de Paris, encadré des jardins de congrégations religieuses, de l’observatoire de Paris en vis-à-vis. Avec la réalisation, en 1994, de la Fondation Cartier, boulevard Raspail, le site est devenu mitoyen d’un haut lieu international de l’art contemporain.

Occupation transitoire

Dès 2011, l’Assistance Publique–Hôpitaux de Paris (APHP) confie les premiers bâtiments vacants à l’association Aurore pour y développer de l’hébergement. Elle est rejoint en 2015 par l’association Yes We Camp et la coopérative Plateau Urbain, toutes trois réunies au sein des Grands Voisins. Les Grands Voisins ont développé et animé le site pour en faire un lieu d’accueil, de vie et de travail. Cette « fabrique de biens communs » a aussi exploré et initié de nouvelles façons de vivre la ville, plus solidaires, plus durables et responsables, plus conviviales. Cinéma, parcours sportifs, cuisines du monde, rencontres culturelles et débats de société, marchés, etc. ont ponctué la vie du site et animé le quartier bien au-delà de ses murs. L’enclos est devenu un lieu de destination. 

En 2018 une deuxième phase d’occupation se poursuit jusqu’en octobre 2020 sur un périmètre réduit, en étroit dialogue avec la Ville de Paris, la Mairie du 14ème arrondissement et Paris & Métropole Aménagement, dans une logique cette fois de préfiguration des futurs usages du site.

 

3 interviews à découvrir

- William Dufourcq, directeur association Aurore
- Simon Laisney, directeur général Plateau Urbain
- Nicolas Détrie, directeur Yes We Camp

Grands principes urbains

Le quartier se développe au sein d’une parcelle ceinte de hauts murs, et généreusement plantée. Le projet, conçu par l’agence Anyoji-Beltrando, tire largement parti de cette localisation atypique. Il crée un nouveau quartier, connecté au XIVe arrondissement de Paris, tout en préservant le caractère initial d’enclos. Il fait dialoguer un bâti patrimonial préservé à 60% ainsi que les cours anglaises caractéristiques, et quatre îlots contemporains. Tous s’inscrivent dans une trame paysagère organisée autour d’une croisée centrale, espace vert de 4000 m2 connectée à une boucle de circulation périphérique formant «zone de rencontre».

  • L’hôpital Saint-Vincent-de-Paul s’est constitué, du XVIIIe à la fin du XXe siècle, par additions successives de bâtiments. Au terme de son activité, début 2012, il se présente comme une collection d’architectures emblématiques de chaque période de développement du site. Le projet préserve et rénove majoritairement ce patrimoine. Les bâtiments Lelong, Pinard, Maison des Médecins, Lingerie, Oratoire et Robin seront conservés et rénovés.

  • Les nouveaux îlots Petit, Chaufferie, Denfert et Lepage sont autant d’opportunités de création architecturale. Leurs concepteurs, retenus au terme de consultations, rechercheront une expression contemporaine cohabitant avec le patrimoine architectural du site. Elle privilégiera des matériaux sobres et biosourcés, tels la brique, déjà largement employée au cours des décennies précédentes par l’architecture hospitalière de Saint-Vincent-de-Paul.

  • Une voie circulaire, avec un accès unique depuis l’avenue Denfert Rochereau, permet de desservir le site. Elle est pensée comme une « zone de rencontre » où les véhicules ne dépassent pas la vitesse de 20 km/h et partagent l’espace avec les piétons et les vélos. Ces derniers bénéficient de trois accès dédiés, depuis l’avenue Denfert Rochereau via les cours Robin et Oratoire, et le long du futur immeuble Lepage, vers la rue Boissonade.

  • Les deux allées centrales perpendiculaires de l’ancien hôpital sont transformées en un espace vert, paysager et pietonnier. Cette croisée de 4000 m2 offre aux habitants et aux visiteurs du quartier un espace de vie librement appropriable. De nombreuses emprises appelées « espaces des possibles » seront co-conçues avec les usagers et les futurs résidents.

  • Pour optimiser les espaces de l’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul, des laboratoires au premier sous-sol avaient été aménagés, éclairés et ventilés naturellement par des cours anglaises. Ces espaces, atypiques, présentent aujourd’hui un potentiel intéressant pour l’accueil d’activités culturelles, associatives, créatives… Les nouveaux immeubles du quartier les adopteront également.

  • Le projet rénove cet ensemble immobilier de 1934 et le reconvertit en un équipement public réunissant une crèche, un groupe scolaire et un gymnase. En dehors de leurs temps de fonctionnement habituels, ces équipements ouvriront certains de leurs espaces communs tels que la cours, le réfectoire, ou les  toitures, aux habitants et riverains du quartier pour des usages associatifs et conviviaux.

Calendrier et programme

Équipements
Espace public 13 150 m²
Équipement public 5 390 m²
Crèche
École primaire
Gymnase
Local technique

CINASPIC [1]

[1] Equipement privé à vocation culturelle et créative

4 000m²
Transports
Existants RER B
Metro 4 et 6 
Bus 38, 68, Orly Bus
Station Velib’
À venir Stationnement vélo
Parking mutualisé
Immobilier
Logements 42 000 m²
50% sociaux
1 expérience d’habitat participatif
Activités
et commerces

7 480 m² (dont 2 000 m² de CINASPIC)
Cours anglaises
Rez-de-chaussée

Les projets

Découvrez tous les programmes de Saint-Vincent-de-Paul sur la carte interactive.

Démarches environnementales

Le projet vise une réduction maximale de l’empreinte carbone et le développement de l’économie circulaire depuis la conception du projet, à sa réalisation et tout au long de la vie du quartier. L’objectif « zéro carbone, zéro déchet, zéro rejet » se traduit par un urbanisme de la sobriété qui associe réinvestissement du bâti, réemploi des matériaux, refertilisations des sols, maîtrise des consommations énergétiques et utilisation d’énergies renouvelables.

  • Le chauffage et l’eau chaude sanitaire proviennent à 60% du réseau d’eau non potable de la Ville de Paris dont la température moyenne est de 14°C. Les 40% restants seront fournis par la Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain (CPCU), dont le mix énergétique sera à 100% d’origine renouvelable en 2050.

    Lire l'article : "Stratégie énergétique pour un quartier post-carbone"

    Téléchargez l'article sur le projet énergétique

    Voir la Petite Conférence #6 sur la stratégie énergétique

  • Le quartier piéton est desservi par une boucle de circulation périphérique, zone de rencontre limitée à 20 km/h et partagée entre véhicules, cyclistes et piétons. Le stationnement auto-mobile est limité à 60 places au sein d’une centrale de mobilité située sous le nouveau bâtiment Denfert en entrée de site, qui offrira également des services de vélos et autopartage (opérateur – SOGARIS). Chaque logement bénéficie en outre de deux places de stationnement vélo en rez-de-chaussée de l’immeuble.

    Lire l'article sur la mobilité

  • Paris & Métropole Aménagement déploie une stratégie de réemploi, in situ ou ex situ, de l’ensemble des éléments et matériaux issus de la déconstruction. Dans une même logique de réduction et de valorisation des déchets, la collecte séparative des urines, déjà expérimentée sur le site au cours de l’occupation transitoire, sera mise en œuvre à l’échelle du quartier. 

    Lire l'article : "Economie circulaire"

    Lire l'article : "Réemploi des matériaux"

  • La gestion de l’eau pluviale dans le périmètre de l’opération, sans rejet au réseau d’égout de la Ville de Paris, a inspiré une stratégie environnementale qui favorise l’évapotranspiration par la végétation et multiplie les surfaces perméables en toiture ou au sol. La réintroduction d’espèces végétales et d’invertébrés, dans un but de biodiversité, contribue indirectement à la régénération du terrain et accroît sa capacité d’absorption.

    Lire l'article : "Eau et biodiversité"

    Voir la Petite Conférence #4 Paysage et Environnement

  • Afin de limiter les émissions de carbone lié à la construction et la mise en œuvre de matériaux neufs, le projet privilégie la préservation et le réinvestissement de bâtiments existants (60% du bâti conservé). Les nouveaux bâtiments seront quant à eux prioritairement constitués de matériaux biosourcés, c’est-à-dire d’origine biologique tels que le bois ou le chanvre, (à l’exception des matières de formation géologique ou fossile). 
     

Avant / Après

Le bâtiment de la Lingerie et l’avenue Est-Ouest en 2018 – Les Grands Voisins Le bâtiment de la Lingerie et l’avenue Est-Ouest en 2024 – Paris
La cours Robin en 2018 – Paris La cours Robin en 2024 – Paris
Le toit du bâtiment Pinard en 2018 – Paris Le toit de l’équipement mutualisé - bâtiment Pinard en 2024, Paris
Les cours anglaises en 2018 – Paris Des cours anglaises animées en 2024 - Paris

Urbanisme collaboratif

La maîtrise d’usage fonde chacune des démarches du projet développées au sein du quartier Saint Vincent de Paul. Elle mobilise – aux côtés des acteurs immobiliers professionnels – les utilisateurs futurs dans l’élaboration et la gestion ultérieure des programmes. La finalité est de produire des "communs urbains"1.  Pour cela Paris & Métropole aménagement déploie une démarche urbaine sur mesure afin de sélectionner maîtres d’œuvre et porteurs de projet selon des critères qui maximisent ces logiques participatives.
La mobilisation d’opérateurs et d’usagers futurs s’organise autour de trois grands thèmes génériques :
•    Habiter Saint Vincent de Paul
•    Accueillir l’économie émergente
•    Inventer une nouvelle interface avec le 14e arrondissement. 

Les premières consultations ont été lancées en juin 2018 pour la commercialisation de l’immeuble Lelong et la conception de l’équipement mutualisé qui prendra place dans le bâtiment PINARD. Une démarche ambitieuse de participation des futurs locataires à la conception des logements sociaux avec les bailleurs Paris Habitat, sur le lot Chaufferie, et RIVP, sur le lot Petit, a été lancé. Elle se poursuivra jusqu'à la livraison des logements en 20232.

1. Dimensions collectives du quartier à même de favoriser son appropriation et l’émergence d’initiatives communes en son sein.

2. Pour plus d'informations sur la démarche, visitez le blog du projet.

Concertation préalable

Ce site a été mis en place par la Ville de Paris et la Mairie du 14e pour animer la concertation du projet d'écoquartier Saint-Vincent-de-Paul entre 2015 et 2016. Le site n'est plus actif mais témoigne des étapes antérieures du projet.

Documentation liée

  • Saint-Vincent-de-Paul

    Plaquette Saint-Vincent-de-Paul (2020)

    26.02.2020 Plaquettes professionnelles 6.07 Mo

  • Saint-Vincent-de-Paul

    "La Collective", projet lauréat de la Façade Denfert

    12.02.2020 Communiqués de presse 1.02 Mo

  • Saint-Vincent-de-Paul

    Document de présentation

    16.01.2020 Editions 13.14 Mo

  • Saint-Vincent-de-Paul

    Dépliant-Plan "Saint-Vincent-de-Paul"

    21.02.2019 Editions 6.75 Mo

  • Saint-Vincent-de-Paul

    Les lauréats des lots Petit et Chaufferie désignés

    20.04.2020 Communiqués de presse 657.46 Ko

  • Saint-Vincent-de-Paul

    Le groupement mené par Quartus, lauréat du lot Lelong

    29.11.2019 Communiqués de presse 339.27 Ko

  • Saint-Vincent-de-Paul

    Petite conférence "Hébergement et Insertion" #7

    13.02.2020 Vidéos

  • Saint-Vincent-de-Paul

    Conférence "Faire Paris autrement"

    15.06.2018 Vidéos

  • Saint-Vincent-de-Paul

    Dépliant Cartes Postales

    Dépliant-Cartes Postales

    03.06.2019 Editions 1.84 Mo